Des entrepreneurs au service des entreprises

Un changement de statut (rachat d’entreprise, réorganisation interne, déménagement, création de son entreprise) ou un changement personnel (licenciement, deuil, séparation) nécessitent l’attention sur 3 dimensions : le mental, les émotions et le physique.
La dimension psychologique, les émotions des collaborateurs ou du créateur sont trop souvent absentes dans la mise en œuvre de la création ou du changement en entreprise.

Pourquoi ?

  • Faute de temps !
  • La pression du calendrier et des engagements!
  • La non-reconnaissance des ressentis individuels
  • La peur d’ouvrir la porte aux émotions et de ne pas « savoir les contrôler »
  • Le manque de savoir être (empathie) des managers ; eux-mêmes en stress !


L’accompagnement humain du changement demande du temps.

Il y a des étapes par lesquelles il faut passer : repérer et prendre conscience des difficultés, les comprendre pour les intégrer, en faire une force de propulsion vers la réalisation du projet.
Ce processus demande du temps pour s’effectuer et arriver à son terme.
À partir du choc émotionnel généré par l’annonce du changement commence alors une phase descendante où la personne est déstabilisée.

Elle va vivre et ressentir différentes émotions (déni, colère,peur) attachées au passé, et résistera au changement…

Dans le creux de la vague,  la tristesse peut devenir dépression et résignation.
Ce choc peut aussi devenir une transition vers la phase ascendante : le déclic – le sursaut avec un soutien extérieur  et enfin  l’acceptation du présent.

La mise en expérience est l’étape de réorganisation personnelle, d’adaptation au changement : elle peut se faire avec ses essais, ses erreurs, ses tâtonnements…

Le stade de l’intégration  met le changement dans un nouveau statut de regain d’énergie, de motivation et d’envie de création.
Des approches innovantes collectives et individuelles émergent de plus en plus au service des entreprises et des créateurs pour accompagner ces évolutions.